Une résidence d’artiste contre la désinformation

par Nov 19, 2021Notre actualité0 commentaires

Photo Laure Colmant pour l’EPJT

Le mercredi 24 novembre 2021, l’université de Tours organise une grande soirée de lancement pour la résidence de la romancière Julia Deck. Avec elle, des enseignants-chercheurs évoqueront les enjeux de la désinformation. Un événement ouvert à tous et gratuit.

La désinformation et ses enjeux sont au cœur de l’actualité. Ils sont aussi au cœur de la résidence d’artiste de l’université de Tours et de l’unité de recherche Prim (Pratiques et ressources de l’information et des médiations) en 2021-2022. Sur cette altération, volontaire ou non, de l’information, deux regards sont ici portés : celui de chercheurs qui travaillent sur les fausses nouvelles (fake news) et la vérification de l’information (fact-checking) et celui de l’artiste écrivaine Julia Deck qui, dans ses romans, travaille sur l’information qui parvient au lecteur et sur d’éventuels complots.

Cette soirée grand public et gratuite, inspirée des expériences TedX, sera l’occasion de lancer la résidence de Julia Deck au sein de l’unité de recherche Prim. Elle permettra d’éclairer très pédagogiquement et ludiquement aussi, avec des vidéos, des lectures et des illustrations variées et rythmées, cette circulation de l’information qui parfois altère notre rapport aux choses et au monde et nous porte à ne plus rien croire ou à nous terrer dans le soupçon. Oui, l’écriture, l’imaginaire et la recherche peuvent nous permettre de construire un autre rapport à la désinformation !

« Les enjeux de la désinformation »

Julia Deck, romancière d’origine franco-britannique, a publié quatre romans aux éditions de Minuit : Viviane Élisabeth Fauville (2012), Le Triangle d’hiver (2014), Sigma (2017), Propriété privée (2019).

« La fiction fabrique du faux, dit-elle. C’est sa manière et sa raison d’être. Un faux terriblement séduisant, pour lequel on accepte de suspendre son attention critique le temps d’une lecture, d’une représentation théâtrale, d’un récit sonore, d’un film. Mais, à l’inverse de la fausse information, la fiction est un faux qui dit son nom. Elle ne cherche pas à induire en erreur. »

Confrontée aux étudiants, aux chercheurs et au grand public dans le cadre de cette résidence d’artiste 2021-2022, l’écrivaine, qui sait aussi côtoyer le journalisme (elle enseigne le secrétariat de rédaction), propose un regard décalé sur le complotisme et la désinformation. Pour « dézinguer » les délires des complots, pourquoi ne pas déconstruire méthodiquement leurs ressorts narratifs et argumentatifs ? Et lutter ainsi contre eux avec leurs propres armes.

Informations pratiques

Mercredi 24 novembre 2021 – 20h30 – Durée 1h30
Salle Thélème, 3 rue des Tanneurs, Tours
Gratuit, réservation sur https://ticketfac.univ-tours.fr
Plus d’informations sur https://culture.univ-tours.fr/

Contact : culture@univ-tours.fr     02 47 36 64 15

Pin It on Pinterest

Share This