École publique de journalisme de Tours

Formations reconnues depuis 1981

presse

radio

télévision

web
En savoir plus sur l'EPJT

Les formations

Le master journalisme

Accessible, sur concours, aux étudiants ayant validé au minimum un bac+3, le master se prépare en deux ans.

Aux cours académiques et professionnels dispensés à l’EPJT s’ajoutent des temps en entreprises de presse (entre 16 et 22 semaines).

La formation continue

L’EPJT permet à tous les salariés et demandeurs d’emploi de plus de 26 ans (en reconversion professionnelle ou en quête de qualifications supplémentaires) de développer leurs compétences en journalisme par le biais de la formation continue.

Actualités

Les étudiants radio sur les grandes ondes

Les étudiants radio sur les grandes ondes

L’EPJT a conclu un accord avec RFI pour réaliser du fact-checking à l’antenne. Les étudiants de 2e année réalisent une chronique de fact-checking pour l’émission « Les Dessous de l’infox » sous la houlette de Sophie Malibeaux, journaliste à RFI.

lire plus
Aller-Retour revient sur les ondes de RCF

Aller-Retour revient sur les ondes de RCF

Aller-Retour revient sur les ondes de RCF, une fois par mois. Premier arrêt pour la nouvelle équipe des étudiants en spécialisation radio du master 2 de journalisme : les Halles de Tours.

lire plus
La VAE à l’EPJT

La VAE à l’EPJT

Le master de journalisme de l’EPJT est accessible via la validation des acquis de l’expérience (VAE). Ainsi, les journalistes professionnels en CDI, en CDD ou pigistes, quel que soit leur âge, peuvent valider un bac+5.

lire plus
L’EPJT à l’heure américaine

L’EPJT à l’heure américaine

Dans moins de deux semaines, les Américains se rendront aux urnes pour désigner leur futur président ainsi que leurs représentants nationaux aux législatives. Les étudiants de l’EPJT ont eu la chance de suivre l’action sur le terrain, virtuellement du moins grâce à l’ambassade des Etats-Unis.

lire plus
EPJT, une fin d’année mouvementée

EPJT, une fin d’année mouvementée

Comme toutes les écoles, la nôtre a été très perturbée par la crise sanitaire. Mais la fermeture des locaux n’a pas empêché les étudiants de s’investir ni de finir leurs travaux.

lire plus

Pin It on Pinterest