La Conférence des écoles de journalisme (CEJ), qui regroupe les 14 écoles de journalisme reconnues par la profession, a publié vendredi 13 décembre le communiqué suivant :

« Des étudiants de l’ESJ Lille ont été placés en garde à vue jeudi soir alors qu’ils assistaient à une manifestation et y prenaient des photos.
La conférence des écoles de journalisme (CEJ) réaffirme le devoir qu’ont les journalistes et futurs journalistes de couvrir les manifestations comme tous les événements d’actualité au titre du droit du public à être informé.
Elle appelle les étudiants en journalisme qui sont en cours à se réunir dans leurs établissements respectifs, le lundi 16 décembre à midi, munis d’appareils photos, de caméras ou de Smartphones, en solidarité avec les étudiants de l’ESJ Lille. Pour les étudiants qui sont en entreprise ou sur le terrain, la CEJ les invite à se manifester à la même heure sur les réseaux sociaux #informerestmondevoir.”
(Source : https://cej.education/actus/)

Les étudiants de l’EPJT, mais aussi leurs enseignants, se sont réunis aujourd’hui 16 décembre, pour apporter leur soutien aux deux étudiants qui ont été arrêtés puis libérés et à l’initiative #informerestmondevoir. Le rassemblement a eu lieu ce midi dans le hall de l’IUT.

 

Photo Eloïse Bajou

Pin It on Pinterest

Share This