Les partenaires

L’Ecole publique de journalisme de Tours s’attache à entretenir, depuis sa création, des liens privilégiés avec un grand nombre de partenaires.

Les médias et groupes de presse sont bien évidemment les premiers partenaires de l’EPJT. En effet, ils accueillent chaque année les étudiants-journalistes pour de longues périodes de stages (autour de 30 semaines tout au long des trois ans de cursus DUT et Licence), temps de formation indispensables qui vient compléter les apprentissages reçus au sein de l’école. Presse quotidienne, hebdomadaire, magazines, agences de presse, service public de l’audiovisuel, radios privées nationales et régionales, télévisions locales : ces partenaires deviennent aussi, très souvent, les employeurs des jeunes journalistes diplômés de l’EPJT, que ce soit au sein de leurs rédactions francophones en France ou à l’étranger.

Aux côtés de ces médias et groupes de presse, de nombreuses entreprises et institutions, quel que soit leur secteur d’activité, soutiennent l’EPJT sur deux autres aspect tout aussi essentiel de la formation des étudiants-journalistes :

– la participation à la réalisation dexercices pratiques d’investigation pour les étudiants en presse écrite, radio, télé et web, puisque ces entreprises et institutions – locales ou non – leur ouvrent régulièrement leurs portes afin que se déroulent dans leurs locaux, entrepôts, usines, laboratoires de recherche, des interviews, reportages, portraits, etc. comme ce fut le cas récemment avec – entre autres – la SNCF, la préfecture du Loiret, l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), le ministère de la Justice, etc. Le tout en respectant l’indépendance des contenus éditoriaux diffusés.

– le financement des différents cursus universitaires et, surtout, de leurs compléments pratiques, qui nécessitent de faire appel à des moyens techniques et un encadrement pédagogique conséquents, sans lequel la mise en situation professionnelle n’est pas possible. Pour cela, ces entreprises de presse et d’autres horizons, dont les dirigeants veulent défendre une conception professionnelle et éthique des métiers du journalisme, orientent tout ou partie de la part hors-quota de leur taxe d’apprentissage vers l’EPJT.

Merci à tous ces partenaires.