Le master

Le master de journalisme de l’EPJT, accessible à tout étudiant ayant validé au minimum un diplôme de niveau bac + 3 (ou équivalence reconnue), toutes disciplines universitaires confondues, forme en deux ans des journalistes généralistes dans les trois supports que sont le texte, le son et l’image, tant dans une approche traditionnelle (presse écrite, radio, télévision) que multimédia, et à tout type de fonctions (journaliste de desk, métiers de l’editing, reporter, présentateur, JRI, vidéaste, data-journaliste…).

La pédagogie s’appuie sur la transmission d’une culture générale approfondie, sur la connaissance du monde des médias et sur des enseignements professionnels qui s’adaptent à – voire anticipent – l’évolution accélérée des pratiques journalistiques et leurs enjeux déontologiques. Elle veille à créer de nombreuses passerelles entre unités d’enseignement académiques et professionnalisantes.

Sur le M1 et le début du M2, la formation s’organise autour d’un tronc commun (modules académiques sur la connaissance du monde contemporain et du monde des médias, enseignements professionnalisants en anglais, modules professionnels pour la formation à l’écrit, au son et à l’image).
La seconde partie du M2 propose :

  • des parcours optionnels :
    • modules académiques : géopolitique, économie internationale, sciences politiques, finances et institutions publiques ;
    • séminaires et productions éditoriales communs avec d’autres formations d’excellence de l’université de Tours ;
  • une spécialisation vers un des trois supports : presse écrite, radio, télévision ;
  • une poursuite de l’apprentissage des écritures pluri-médias.

Des stages conventionnés avec des entreprises de presse complètent cette formation pour une durée minimale de 16 semaines et maximale de 22 semaines sur les deux années du Master.

Le master de journalisme est délivré aux étudiants qui valident les 120 ECTS répartis sur les quatre semestres du M1 et du M2 et respectent les durées minimale et maximale de stage en entreprises de presse bénéficiant d’un numéro de la commission paritaire des publications et des agences de presse (CPPAP) ou autorisées à émettre par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Le master est proposé en formation initiale. Il sera aussi ouvert :

  • à la formation continue et tout au long de la vie. Des modules s’adressent :
    • aux journalistes professionnels qui souhaitent évoluer sur de nouveaux supports ;
    • aux personnes qui souhaitent changer d’orientation professionnelle ;
    • à ceux qui devront poursuivre leur formation pour bénéficier d’une validation totale des acquis de leur expérience.
  • à la formation en alternance : les étudiants en master pourront faire tout ou partie (uniquement le M2 dans un premier temps) de leur cursus en apprentissage (via le CFA des Universités Centre-Val de Loire) ou en contrat de professionnalisation (via le Sefca).

Le master est accessible aux personnes en situation de handicap (handicaps moteur et/ou sensoriels), engagement renouvelé par l’EPJT lors de la signature de la Charte handicap du CSA en février 2014.

Quatre blocs académiques et professionnels

Le cursus du master s’organise autour de quatre grands modules :

  • connaissance du monde contemporain ;
  • connaissance du monde des médias ;
  • maîtrise des fondamentaux du journalisme et des pratiques professionnelles (presse écrite, radio, télévision, multimédia et nouvelles écritures numériques) ;
  • projets éditoriaux.

Des innovations pédagogiques

A l’image de Factoscope, projet doublement récompensé en 2017 par un certificat d’excellence du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et par le prix Newstorm France Info, les enseignements professionnels de l’EPJT sont particulièrement innovants :

  • exploration des nouvelles écritures numériques
  • projets éditoriaux interdisciplinaires
  • expérimentations journalistiques via des approches artistiques (théâtre, bande dessinée…) et ludiques (news game)
  • enseignements académiques dispensés en mode projets éditoriaux
  • pédagogie inversée


Enfin, l’EPJT permet à ses étudiants de bénéficier d’enseignements spécifiques et d’expériences particulièrement enrichissantes grâce à ses contacts privilégiés avec l’organisation des Assises du journalisme de Tours, événement national qui rassemble chaque année, pendant quatre jours, l’ensemble des acteurs de la profession dans la capitale tourangelle.

 


LE CONCOURS

Les candidats

Pour être candidat à ce master à la rentrée 2018, il faut s’inscrire via une plateforme commune à plusieurs autres masters de journalisme reconnus par la profession, sous le contrôle de la Conférence des écoles de journalisme (CEJ). Un seul dossier administratif est à renseigner. Vous avez jusqu’au 31 mars 2018 pour le faire. La plateforme restera ouverte jusqu’au 3 avril pour finaliser les dossiers incomplets. Les frais d’inscription sont de 25 € pour les étudiants boursiers et de 70 € pour les étudiants non-boursiers.

L’admission

Tous les candidats – dont le dossier sera jugé complet – seront convoqués pour des épreuves écrites le samedi 14 avril, à Tours. L’objectif est de tester les connaissances académiques des candidats, leur appétence pour le journalisme, leur curiosité. L’admissibilité se fera sur l’évaluation de ces épreuves et du parcours du candidat, renseigné dans le dossier d’inscription et pouvant être complété par l’envoi, par courrier postal, à l’EPJT, de productions (mettre les productions audiovisuelles sur clé USB), en indiquant bien nom et prénom.

Trois épreuves écrites composent le processus d’admissibilité :

  • l’écriture d’un article pour la presse généraliste à partir de documents ayant trait à une thématique scientifique (épreuve de 2 heures) ;
  • un QCM de culture générale et de connaissance de l’actualité (épreuve de 45 minutes) ;
  • une épreuve d’anglais de compréhension de texte et d’écriture (épreuve de 2 heures).

L’admission se fera, pour les candidats admissibles, via un entretien devant un jury composé d’un universitaire et d’un professionnel. Ces entretiens s’échelonneront du 28 au 30 mai, à Tours.

Se préparer

L’association Journalisme à Tours (JT) propose des annales des épreuves écrites. Pour les obtenir, il suffit d’envoyer votre demande accompagnée d’une enveloppe format A4 timbrée à 3,20 € et d’un chèque de 10 € à l’ordre de Journalisme à Tours à :
EPJT – Journalisme à Tours,
29 rue du Pont Volant,
37100 Tours

Pin It on Pinterest

Share This