Visa d’Or du webdoc pour un intervenant de l’EPJT

L’EPJT félicite Sébastien Daycard-Heid, intervenant dans l’école depuis 2010, lauréat du Visa d’Or du webdocumentaire 2015, qui lui a été décerné à Perpignan, le 2 septembre 2015. Ce prix prestigieux, soutenu par RFI et France 24 dans le cadre du Festival international Visa pour l’Image, récompense le meilleur webdocumentaire se distinguant par le choix et le traitement original d’un sujet d’actualité et par l’utilisation des nouveaux outils multimédias.

 

visuel_Sarcellopolis copie

Sébastien a été récompensé pour son webdocumentaire Sarcellopolis, coréalisé avec Bertrand Dévé et produit par François Cusset (Yes Sir Films). Il porte sur une ville monde à mi-chemin entre New York et Jérusalem : Sarcelles. À travers un voyage dans l’espace et le temps dans la ligne circulaire du bus 368, l’utilisateur découvre une ville qui possède une « densité » de vécus et d’histoires sans équivalent, avec une centaine de communautés différentes pour seulement 60 000 habitants. Chaque rencontre questionne une facette de ce modèle urbain : l’insertion, l’intégration, l’identité, la réputation, l’éducation, la communauté ou le vivre ensemble.

Le webdocumentaire doit faire l’objet d’une diffusion notamment sur Mediapart mi‑septembre, et la version télévisée du documentaire sera diffusée notamment par France 3 Ile-de-France samedi 17 octobre prochain (plus d’infos et teaser sur www.sarcellopolis.com).

visa-dOr_remisePrix_SDaycardHeid

Spécialiste du récit multimédia, Sébastien Daycard-Heid intervient auprès des étudiants de la Licence Professionnelle de Journalisme de l’EPJT. Dans la promotion diplômée en 2015 par exemple, deux groupes d’étudiants accompagnés par Sébastien Daycard s’étaient illustrés en atteignant les finales de concours dédiés à cette forme de récit : le Prix Santé et Citoyenneté (deuxième prix décroché par Pauline Mareix et Thomas Bignon) et le Prix L’Equipe Explore (enquête sur les athlètes handicapés, réalisée par Jérôme Collin, Etienne Escuer, Marine Pelletier et Antoine Pocry).