L’EPJT

 

Une école de journalisme reconnue

L’École publique de journalisme de Tours (EPJT) est l’une des 14 écoles en France dont les cursus en journalisme sont reconnus par la profession. L’habilitation professionnelle a été obtenue en 1981. Mais c’est depuis 1969 que l’école forme avec succès des journalistes rigoureux, enthousiastes et conscients de leurs responsabilités de citoyens, aussi bien en presse écrite, radio, télévision qu’en journalisme web multimédia.
Dispensées au cœur de l’Université François Rabelais et de l’IUT de Tours, les formations de l’EPJT bénéficient d’un double label :

• celui du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

• celui de la Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (CPNEJ).

Par ailleurs, l’EPJT siège au sein de la Conférence des écoles de journalisme (CEJ).

 

Une pédagogie exigeante

Le savoir-faire pédagogique reconnu de l’EPJT s’appuie sur :

de solides enseignements théoriques : l’EPJT fait en sorte que les journalistes qu’elle forme puissent bénéficier d’une culture générale approfondie en histoire, géopolitique, économie, droit, sociologie, sciences politiques, langues étrangères, sciences de l’information et de la communication, etc.

de nombreuses réalisations pratiques : l’EPJT accorde une large place à la mise en situation professionnelle
de ses étudiants-journalistes, qui, tout au long de leur cursus sont amenés à produire, sous la direction de l’équipe pédagogique, des reportages, dossiers, enquêtes, journaux et magazines écoles pour l’ensemble des supports (presse écrite, radio, télévision, web).

des stages réguliers : l’EPJT entretient des liens étroits avec la plupart des médias francophones, en France où à l’étranger, permettant ainsi à ses étudiants-journalistes de compléter leur formation sur le terrain, dans les meilleures conditions, grâce à un encadrement personnalisé (presse quotidienne nationale et régionale, presse hebdomadaire régionale, presse magazine, service public de l’audiovisuel, radios privées nationales et régionales, télévisions nationales et locales, rédaction web de médias traditionnels et de « pure players »…)

L’EPJT s’engage en outre à proposer à chacun de ses étudiants-journalistes un suivi personnalisé tout au long de son cursus. Chaque promotion comporte à cet effet un maximum de 25 étudiants.

 

De solides moyens humains et matériels

L’EPJT fonde depuis toujours ses enseignements sur des moyens humains et matériels qui permettent à ses étudiants-journalistes d’anticiper au mieux les réalités du monde du travail. Ces moyens sont sans cesse adaptés, afin d’anticiper l’évolution accélérée des pratiques journalistiques. Ils comprennent :

un corps enseignant fondé sur la complémentarité entre universitaires et professionnels des médias : des enseignants et enseignants-chercheurs dispensent les matières académiques ; des enseignants-chercheurs, également journalistes, mettent leur expérience professionnelle et leurs objets de recherche au service des enseignements professionnalisants ; des journalistes professionnels, tous reconnus dans leur domaine de compétences, encadrent des enseignements pratiques.

un équipement matériel équivalent à celui des rédactions : comme le constatent les partenaires institutionnels et professionnels de l’EPJT, l’adéquation entre le matériel utilisé au quotidien par les médias et celui qui sert à former les étudiants-journalistes est un gage de qualité des formations ; c’est notamment le cas avec les trois salles informatiques de l’EPJT, ses abonnements aux fils texte et photo de l’AFP, son studio radio, son plateau télé multi-caméras, ses salles multimédias, etc.