2013 – 2014 Les enquêtes de l’EPJT

LES ENQUÊTES EPJT

Cette année, les étudiants de deuxième année de DUT de l’EPJT ont notamment réalisé les travaux suivants :

La mixité sociale, un édifice fragile

Ces anciens qui restent entre eux

Prévention des risques sportifs : l’État déclare forfait

La galère des parents d’autistes

Restauration :  du rififi dans les appellations

Justice : les TIG toujours en travaux

Pas de crise des vocations dans l’enseignement

Il faut raviver la flamme des pompiers

Internet : le gros bug de l’offre légale

 

VIDEOVILLES sur Lejdd.fr

Depuis dimanche 2 février 2014, et jusqu’au second tour des élections municipales, le Journal du Dimanche s’associe avec sept écoles de journalisme, dont l’EPJT. Mathieu Ligneau (J2) et Guillaume Marque (licence TV) ont enquêté à Fontgombault, dans l’Indre, où un « collectif d’Indignés » a décidé de se présenter contre le maire actuel. Découvrez « Les indignés, les moines et le maire ».

Second reportage sur la situation tourangelle où Jean Germain, qui jusqu’à présent est très peu présent médiatiquement, affronte l’UMP Serge Babary. Apolline Laurent (licence TV), Sebastien Guerche (J1) et Marc-Antoine Lainé (licence TV) ont enquêté. Découvrez « Tours : le maire PS se cache, la droite s’unit ».

Troisième reportage signé Madjéné Sangaré (J2), Sébastien Guerche (J1) et Valentin Cruard (licence TV) :  l’ exception de Saint-Pierre-des-Corps, ville d’un peu plus de 15.000 habitants et plus vieux bastion communiste de France. Marie-France Beaufils tient les rênes de la ville depuis 1983. À 67 ans, elle se présente pour un sixième mandat consécutif et reste grande favorite. Découvrez « Saint-Pierre-des-Corps : bastion communiste, maire indétrônable ».

Et si Le Liège, commune d’Indre-et-Loire, n’avait pas de maire en mars prochain ? C’est l’enquête qu’ont menée Mathilde Choin (J2) et Louise Malnoy (licence TV), suite à la décision du maire actuel de ne pas se représenter et à l’impossibilité, pour son premier adjoint, d’établir une liste de onze noms. Crise des vocations ? Découvrez « Le Liège : sans liste, commune menacée ».

Autre difficulté rencontrée dans certaines communes de plus de 1.000 habitants : respecter la parité homme-femme dans la constitution des listes. A quelques kilomètres l’une de l’autre, deux communes connaissent des situations opposées : Ambillou et Samblançay. Découvrez « Municipales : le difficile apprentissage de la parité », une enquête signée Julie Dubois et Zoé Bos (licence TV).

Alternance, quand tu nous tiens… Fondettes, à 10 kilomètres de Tours, va-t-elle une nouvelle fois changer de couleur politique? 1995, 2001, 2008… Jamais le maire sortant n’a été réélu ces vingt dernières années. Auparavant, pendant 22 ans, les Fondettois avaient pourtant fait confiance à une seule et même personne, Jean Roux (RPR). Depuis, Jean-Paul Leduc (UDF), Joseph Masbernat (PS) et Michel Pasquier (UMP) se sont succédé, sans parvenir à briguer un deuxième mandat. Découvrez l’enquête d’Hugo Brisset et Etienne Escuer (J2) : « Fondettes : un coup à gauche, un coup à droite ».

Jean Savoie pourrait bien être le plus vieux maire de France. A 91 ans, il devrait être élu maire de Pouzay (Indre-et-Loire) pour… la neuvième fois. Un demi-siècle à porter l’écharpe tricolore. Guillaume Marque et Camille Jouannic (licence TV) brossent son portrait dans « Jean Savoie : maire depuis un demi-siècle ».

Jean Savoie, 91 ans. Céline Fustier, 19 ans. Les élections municipales sont aussi affaire de jeunesse. A Chambray-lès-Tours, cette étudiante en Administration économique et sociale, à Tours, a décidé de s’engager sur la liste d’un dissident UMP. Avec elle, trois autres colistiers de moins de 25 ans. Découvrez « A Chambray-lès-Tours, quand la jeunesse s’engage », une enquête signée Marc-Antoine Lainé et Elvire Simon (licence TV).

DESINTOX, sur Liberation.fr

Tours et Nantes : plus de la moitié de la promotion de deuxième année de DUT, encadrée par Baptiste Bouthier, journaliste à Libération, enquête sur les municipales dans les préfectures de Loire-Atlantique et d’Indre-et-Loire. Objectif : disséquer les discours politiques , confronter les statistiques que les candidats brandissent à différentes sources, « fact-checker » [vérifier les faits en français, NDLR] leurs arguments.

A Tours, zoom sur la situation judiciaire de Jean Germain, le coût du tramway et la politique contre l’insécurité.

A Nantes, les étudiants de l’EPJT se sont intéressés au coût du stationnement pour les automobilistes et à la démographie de la ville et de l’agglomération.